Une dernière page d’histoire romaine PDF

Holland, cependant, plaide en faveur de l’ambition personnelle romaine et de la compétitivité en tant que motivations majeures pour la royauté, et souligne également une variété d’intérêt supplémentaire.


Ce livre est parfaitement mis en page pour une lecture sur Kindle.

Extrait :
Après Bossuet et Montesquieu, il ne resterait rien à dire en un pareil sujet si les révolutions ne nous avaient appris à interroger Rome sur des questions qui ne pouvaient pas, il y a deux siècles, préoccuper ces grands esprits. J’en donnerai un exemple : dans ses Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, Montesquieu ne parle point de la tentative faite par les Gracques pour sauver la république et il ne prononce leur nom qu’en passant. Aux regards du voyageur qui gravit une montagne, l’horizon s’étend et, sans que sa vue soit meilleure, il distingue des sites dont il n’avait pas, dans la plaine, soupçonné l’existence

Il divisa aussi le peuple en trente curies, nommées d’après trente des Sabines qui étaient intervenues pour mettre fin à la guerre entre Romulus et Tatius. Le sujet est vaste mais le professeur a très bien choisi les sujets. Colonne de Phocas (la dernière addition faite au Forum Romanum) est érigée.-}