Penser la blessure, panser les blessures ? : Colloque interdisciplinaire PDF

La taille de la paume du patient est d’environ 1% de.


La blessure a toujours existé, niais la réflexion qu’elle suscite et l’attention poilée aux différents et multiples blessés de la vie redoublent aujourd’hui. Deux verbes homonymes :  » penser  » et  » panser  » indiquent les deux actions à mener simultanément.  » Penser « , démarche intellectuelle : recherche de l’origine des blessures, identification…  » Panser  » : la blessure identifiée doit être soignée, guérie, si possible. Connaître les remèdes d’ordre chimique, physique, psychologique, spirituel. Discerner lequel ou lesquels utiliser. En aval du colloque, les interventions invitent à une réflexion sur notre propre finitude, le non-dit, les dimensions du bien-être, mais aussi de souffrance de notre société, les formes de responsabilité, voire de complicité quand les personnes sont méconnues dans leurs souffrances ou rejetées. Positivement, il s’agit d’habiter et de vivre nos fragilités et nos forces, d’analyser les valeurs et les idéaux, socles de nos sociétés, de chercher les attitudes individuelles et sociétales qui sont chemin d’humanisation. Pour un chrétien, appel à méditer en vérité et exigence la souffrance physique, psychologique, spirituelle vécue par le Christ, en particulier dans la Passion, lui dont  » les meurtrissures nous ont guéris « . (1P 2,24). Le colloque organisé en mars 2010 par l’Institut clé Pédagogie Religieuse (I.P.R.) de la Faculté de théologie de Strasbourg a rassemblé des spécialistes de disciplines différentes cet des praticiens de terrain. leurs contributions ont été regroupées en quatre parties : Blessures dans la Bible et dans l’histoire, Ecouter et dire la blessure, Blessures comme lieu de passage et lieux de maturation, Analyse des discours sur la blessure

Le programme Brain Injury de l’Institut offre un environnement unique de stimulation contrôlée et une équipe de traitement spécialement formée pour aider les patients souffrant de lésions cérébrales grâce à un prompt rétablissement et à leur retour dans la communauté. Angelika Bammer, dans «Le travail de la mémoire et les blessures de l’histoire», a posé des questions difficiles sur la commémoration des atrocités. En tant que consultante en matière de styles de pensée certifiés par l’intermédiaire de Herrmann International, Susie utilise l’instrument Herrmann Brain Dominance pour aider les gens à identifier leurs styles de pensée préférés.-}