La Shoah en Belgique PDF

À l’aide d’entretiens approfondis, l’accent est mis sur deux travailleuses de la Résistance, Andrée Geulen et Paule Renard.


Le 10 mai 1940, les troupes allemandes envahissaient la Belgique ; en septembre 1944, elles quittaient le pays. Au cours de l’Occupation, 25 000 Juifs sont arrêtés et déportés à Auschwitz.

Comment l’occupant allemand a-t-il réussi à s’attaquer à la population juive en ne rencontrant pratiquement aucun obstacle ? Comment les citoyens juifs ont-ils réagi? Comment la Shoah a-t-elle été concrètement organisée ? Insa Meinen s’appuie sur des sources inédites provenant d’archives allemandes, belges et françaises pour analyser les multiples rouages de l appareil nazi et la responsabilité décisive des autorités militaires allemandes dans la solution finale. L’auteur examine également la question de l’implication des autorités belges et met en valeur la résistance massive des Juifs et leurs stratégies de survie face à l’oppression.

Premier ouvrage de référence d’un historien allemand consacré à la déportation et à la persécution des Juifs de Belgique, cette monographie contribue par son propos clair et innovant à la compréhension de la tragédie qu’ils vécurent.

Le but, très simplement, est de montrer qu’un génocide est considéré comme important et digne de raconter aux gens par l’establishment, alors qu’un génocide de masse du peuple congolais ne l’est pas. Sérieusement, une simple lecture de mon article et de mes commentaires ci-dessus devrait le rendre clair. Cette immigration a provoqué un changement significatif dans la structure de la communauté juive.-}