Gerard Mortier : L’opéra réinventé PDF

C’est bien de laisser le rôle derrière pendant que vous vous amusez encore avec.


Automne 2004 : Gerard Mortier inaugure sa première saison à l’Opéra de Paris. Une programmation qui enchante et dérange, parce qu’elle veut interpeller son époque. N’est-ce pas en effet la meilleure façon d’intégrer dans le XXIe siècle un art que certains qualifient de muséal ? Des théâtres allemands à la Monnaie de Bruxelles, du prestigieux Festival de Salzbourg aux friches industrielles de la Ruhr, Gerard Mortier réinvente l’opéra. Ses choix artistiques étonnent, fascinent ou irritent. Mais à peine est-il parti que tout le monde se met à célébrer l’époque faste qui vient de se clore…

Blitzstein a planifié un prologue choral élaboré, mais Hellman l’a convaincu de raccourcir et de le larguer finalement. Quand Sellars a approché Adams avec l’idée de l’opéra en 1985, Adams était d’abord réticent, mais a finalement décidé que le travail pourrait être une étude dans la façon dont les mythes sont venus, et a accepté le projet. Je posterai plus sur l’annonce de la nouvelle saison de l’ENO plus tard aujourd’hui.-}